8 mai 2014, El Vagabundo reprends du service... Direction La Réunion pour quelques semaines!

IMG_4245

Je rejoins mes deux accolytes, Jules et Guillaume, avec qui on va tenter d'ouvrir une grande voie sur le Piton de Sucre de Fleurs Jaunes, au coeur du cirque de Cilaos! Mais avant de prendre de la hauteur avec coinceurs, pitons et perfo, une petite accilmatation au style de vie local et à la roche volcanique  s'impose.

IMGP0232

Rougailles, caris, baignades intra-lagon, soirées tranquilles à la case, musique Maloya, on prend vite nos marques. On habite chez un pote à Saint Pierre, au moins je suis pas trop dépaysé!

IMGP0235

IMGP0243

Le rocher ne se laisse pas dompter facilement ici, les bonnes vieilles réglettes crochetantes caractéristiques du calcaire laissent ici leur place à des plats fuyants avec les pieds en adhérence. Ajoutez à cela un rocher de couleur noire et un climat tropical, et vous avez tous les ingrédients pour finir chaque longueur avec les pieds en feu dans les chaussons!

IMG_4198

IMG_4205

Pour apprivoiser la paroi sur laquelle nous voulons ouvrir un nouvel itinéraire, on fait deux jolies grandes voies, "légende des tropiques" (ED, 11 longueurs, 7a max), et "margouillat jovial" (ED+, 13 longueurs, 7b max). Les topos sont dispos à cette adresse: http://www.pascalcolas.com/toposescalade/index.html#bv000010. 10 premiers mètres de "Margouillat Jovial" dans un arbre, végétation dans les fissures, bartasse intense dans des forêts de Glaber (roncier local), combat contre les bib's (énormes araignées), la "TropikalVibe" se fait sentir à chaque instant! Conclusion: "Ne sors jamais sans ta machette, petit zoreille, si tu veux sortir indemne de la ravine Maloya!"

IMG_4229

IMG_4252

IMG_4255

On s'empresse donc de se procurer une belle machette et quelques brosses métaliques. On charge cordes, perfo, coinceurs et autres, sans oublier les crochets goutte d'eau, et en avant pour notre première ouverture du bas, dans la pure tradition pyrénéiste!

Le départ de la voie nous met direct dans le vif du sujet: sur une vire dans du léger dévers pas trop protégeable, un peu péteux et très poussiéreux! c'est à Guillaume, le local de l'équipe, que revient l'honneur de gravir cette première longueur. Après un petit retour sur vire à cause d'un coinceur qui saute, Guigui décide de poser un spit!

IMG_4277

Au final, le rocher se révèle improtégeable sur toute la partie du "Grand Surplomb" car les fissures sont bouchées ou innexistantes. Nous voulions mettre le moins de spits possible et on se retrouve à équiper la quasi-totalité de ces trois premières longueurs! La progression sur pitons extra-plats et crochets est un peu laborieuse, mais au moins ça passe en libre... La voie suit une ligne de faiblesse diagonale, l'ambiance est démente dans les longueurs en traversée, ça devrait côter autour de 7a-b. On a donc rejoint le "jardin des Lutins", et on repars demain pour la deuxième partie qui se déroulera à l'interieur du canyon, il doit rester trois autres longueurs pour sortir.

IMG_4265